e-mail: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Copyright © 2018 Shakeh Tchilingirian
All rights reserved.

In The News

Écosse - La danse folklorique arménienne à l’honneur

Findhorn Festival_2018_Kate_Bewick

Photo: Kate Bewick

 

NH Hebdo (Paris) 2 août 2018[video clip]


[English]  [Հայերէն]

 

La danse folklorique arménienne était le thème principal du Festival international de musique sacrée, de chansons et de danses sacrées de Findhorn qui s'est déroulé du 14 au 20 juillet en Ecosse au parc Findhorn. Ce festival, qui en est à sa 27e édition, célèbre le pouvoir transformateur et curatif de la danse en ronde et réunit chaque année en juillet des centaines de personnes dans ce but.

 

La danseuse, chorégraphe et enseignante Shakeh Major Tchilingirian était l’invitée spéciale du Festival. Elle a organisé des ateliers quotidiens pour une centaine de participants, accompagnés de presentations sur l'histoire, la culture et les danses folkloriques arméniennes.


A cette occasion, Laura Shannon, célèbre dans le monde entier pour son travail novateur sur les danses rituelles des femmes, a déclaré : « Shakeh enseigne avec une pleine conscience la dimension sacrée des danses arméniennes et leur capacité de transformation personnelle, ainsi que leur contexte historique. » Elle a expliqué que « les motifs des danses arméniennes étaient très anciens et relevaient d’un langage non verbal de mouvements symboliques, puissamment évocateurs et profondément spirituels ».

 

C’est la première fois que la danse traditionnelle arménienne était à l’honneur au Festival de Findhorn. Le répertoire de Shakeh était compose d’un mélange de danses folkloriques et de style lyrique. Son programme a été conçu pour donner aux participants l’opportunité de faire l’expérience, selon ses propres mots, des Arméniens dans leur patrie et en diaspora ». Elle a ainsi choisi des danses et des musiques particulières afin de transmettre le lien spiritual avec la terre, la nature et les raciness humaines qui continuent à prospérer. « C'était un voyage de découverte, de connexion et de réflexion à travers la danse », a confié Shakeh.

 

Les musiciens Tigran Alexanian (doudouk, zourna) et Ara Petrossian (dhol), tous deux basés à Londres, l'ont accompagnée avec une musique enivrante. Les enseignants locaux, Barbara Swetina, Peter Vallance, Rory O'Connell and friends, Sheila Pettit (chorale) et Maya Buckley (orchestre) ont partagé leurs connaissances et leur expérience à travers une série de master classes.

 

Laura Shannon, qui a énormément voyagé pour étudier les danses traditionnelles grecques, arméniennes, balkaniques et roms dans leur cadre originel, a enseigné des danses en ronde méditatives. Kostantis Kourmadias et Nikolas Angelopoulos l’ont accompagnée sur scène et ont joué avec les musiciens arméniens à deux occasions.

 

La danse sacrée à Findhorn est une pratique spirituelle qui combine des danses traditionnelles avec des chorégraphies modernes. Elle a pris racine en 1976 dans la communauté de Findhorn, lors de la visite du célèbre chorégraphe allemand Bernhard Wosien, au cours de laquelle il avait présenté une série de danses traditionnelles et de choreographies méditatives modernes, en tant qu’outils de connexion au groupe et de travail intérieur.



[video clip]